Financer son animation

L’animation est une obligation du franchiseur envers ses franchisés. Elle prend le plus souvent la forme d’un suivi sur le point de vente du partenaire par un animateur qualifié qui va s’assurer du bon fonctionnement et du respect du concept dans le cadre du contrat de franchise.

L’animation joue un rôle primordial : si le franchisé n’est pas soutenu et encadré, il a de grande chance de sortir du concept et/ou de réaliser de mauvais chiffres. Le réseau risque alors de perdre son homogénéité ce qui peut porter préjudice à la marque, aux franchisés et au franchiseur.

 

Le travail de l’animateur est d’empêcher que cela se produise. Il devient donc un élément clé de la franchise et doit être choisi avec sagesse. Le franchiseur doit s’assurer que l’animateur du réseau connaisse le concept sur le bout des doigts et use d’armes efficaces telles que la diplomatie, une connaissance parfaite du point de vente, des bases solides en gestion et le sens de l’observation.

 

Pour les jeunes réseaux, recruter un tel animateur représente un coût non négligeable, ils préféreront faire eux-mêmes ce travail sans pour autant en avoir le temps. Plus le réseau se développe plus le travail de l’animateur prend de l’importance.

 

Les jeunes réseaux, face au manque de temps et de financement, préféreront diminuer le poste d’animation alors que le besoin en sera croissant. Conséquence, on crée une animation de mauvaise qualité qui entraine les problèmes énoncés ci-dessus.

 

Pour pallier aux problèmes de financement et de temps, il existe de nombreux leviers, encore faut-il les connaître. Le rôle de l’animateur est de former le franchisé et ses équipes au savoir-faire du franchiseur. Il s’agit donc d’une formation et en tant que formation, il est possible d’obtenir des financements pour supporter le coût de cette partie de l’animation.

 

Ces financements permettent de mettre en place les différents supports, le plus souvent informatiques, qui aident l’animateur à former le franchisé tels que le e-learning ou la FOAD (formation ouverte et à distance). Dans ces deux cas, la formation du franchisé se fait à distance. L’animateur peut ainsi agir à tout moment pour venir en aide aux franchisés.

 

Ces financements permettent également d’alléger le coût de déplacement d’un animateur. La prise en charge de la journée d’animation, dans le cadre d’une formation, se fait si l’animateur respecte un cadre strict propre aux organismes de formation. On parle alors de formation intra-entreprise.

 

Pour les jeunes réseaux, qui n’ont pas le temps ou l’expérience pour animer, il est possible de confier l’animation à un organisme externe à l’entreprise. Pour cette solution, le franchiseur a réalisé un "Manuel Qualité", outil indispensable à toutes animations.

 

Le cabinet GDH Franchise Développement spécialisé dans le conseil, le développement et l’animation de réseau de franchise met à la disposition, des franchiseurs, ses consultants animateurs. Minimiser les dépenses en optimisant les résultats devient possible pour les réseaux qui démarrent leur développement.

 

Hacène Habi, Consultant Associé

Damien Gratepanche, Consultant Associé

Cabinet GDH Franchise Développement